Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes – volet de i-LAB

en savoir plus cliquez sur l'image pour en savoir plus

02 février 2016

Le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé la semaine dernière la 18e édition du Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes – volet de i-LAB.

Cette année afin de simplifier l'ensemble des dispositifs d'aide à la création d'entreprises mis en œuvre par l'Etat, le ministère fait évoluer le Concours. Celui-ci se recentre sur la catégorie "création-développement". La catégorie "en émergence" rejoint le dispositif Bourse French Tech, porté par Bpifrance, qui a pour objectif de soutenir la faisabilité de la création d'entreprises innovantes.

Dans le cadre du Concours national i-LAB 2016, seuls les projets dont la faisabilité technique, économique et juridique est établie et pouvant donner lieu, à court terme, à une création d'entreprise, pourront être présentés. Les lauréats recevront une subvention d'un montant maximum de 450 000 euros, versée à l'entreprise qu'ils auront créée et destinée à financer le programme de recherche et de développement pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant. Le ministère s'engage sur un montant total de 10 millions d'euros d'aide au financement pour l'ensemble des lauréats.

Les projets qui entraient jusqu'à présent dans la catégorie "en émergence", c'est-à-dire qui nécessitent encore des phases de validation et de maturation, doivent désormais candidater à la Bourse French Tech. Ils seront sélectionnés par bpifrance selon les critères utilisés dans l'ancienne catégorie "en émergence" et selon le processus de sélection au fil de l'eau de la Bourse French Tech.  Les projets retenus pourront obtenir l'appellation Bourse French Tech "émergence" ainsi qu'un montant d'aide maximale de 45 000 euros et un accompagnement privilégié mis en place par chaque direction régionale de Bpifrance (accès à un bouquet d'offres telles que l'accès à des réseaux de mentorat, possibilité de rencontres avec des fonds d'amorçage ou des business angels, etc.).

Le règlement du concours i-LAB prend par ailleurs en compte les Bourses French Tech "émergence" qui leur permet de bénéficier de la possibilité de se présenter jusqu'à 2 ans après la création de l'entreprise.

Modalités d'inscription

Les projets, quel que soit leur stade d'avancement, doivent prévoir la création d'une entreprise, installée sur le territoire français et s'appuyant sur une technologie innovante.

Les candidats doivent s'inscrire en ligne en remplissant le dossier de candidature dématérialisé, exclusivement sur la plateforme opérée par Bpifrance, du 18 janvier 2016 au 1er mars 2016.

Vous pourrez retrouver toutes les information sur le concours i-LAB 2016 sur le site du ministère.

Vous trouverez plus d'éléments sur les Bourses French Tech "émergence" en suivant ce lien.