Usine 4.0 : Total va à la pêche aux start-up innovantes

05 janvier 2016

Le groupe pétrolier lance un incubateur de start-up sur le thème de « l’usine 4.0 » pour accompagner l’introduction des technologies numériques dans ses activités industrielles.

Total vient d'annoncer le lancement d'un incubateur de start-up sur le thème de « l’usine 4.0 », cela afin d'accompagner l’introduction des technologies numériques dans les activités industrielles du groupe pétrolier. "L’usine 4.0 est une usine dont la conception, l’exploitation et l’organisation sont optimisées par le déploiement d’innovations numériques : capteurs, automates, big data, Internet des objets, cloud computing, etc. Ces transformations sont un levier de performance opérationnelle et doivent permettre de renforcer la sécurité des unités industrielles, contribuer à l’excellence opérationnelle des actifs industriels", indique Total dans un communiqué.

L'objectif de cette démarche d’open innovation est ambitieux puisqu'elle vise à détecter et attirer les start-up les plus innovantes dans ce domaine, et ce partout dans le monde, et leur permettre de tester leur technologie, produit ou service au sein même des opérations de Total.

Les start-up candidates ont jusqu'au  22 février 2016 pour déposer leur dossier. Les inscriptions se font via le site internet : www.startup-incubator.total.com. Les dossiers présélectionnés seront présentés entre mars et avril 2016 à un jury composé de responsables et d’experts de Total ainsi que de son partenaire Impulse Labs, spécialiste de l’accélération de start-up dans le monde de l’énergie et de l’industrie. Les start-up sélectionnées seront incubées durant 6 mois en France et aux Etats-Unis dans les locaux d’Impulse Labs.

Cet appel à projets international se concentre autour de 2 thématiques : l'optimisation des installations (sécurité et intégrité des installations, monitoring et optimisation en temps réel, valorisation des données industrielles et modèles prédictifs, efficacité énergétique, cybersécurité) et l'opérateur augmenté (sécurité et fiabilité des opérations, approches collaboratives, interface augmentée pour simulation, assistance ou formation, conditions de travail, bien-être et productivité, assistance par la robotique).

Les start-up sélectionnées bénéficieront de l’expertise d’Impulse Labs et de Total ainsi que des financements associés à l’incubation. Elles pourront travailler sur des cas d’application concrets, et mettre en œuvre des pilotes (proof-of-concept) au sein du groupe.